Activités pédagogiques

Après avoir été tuteur en fin de Master à la faculté de droit de Grenoble, j’ai obtenu en 2008 un contrat d’allocataire-moniteur, puis d’attaché temporaire d’enseignement et de recherche (ATER). En tant que doctorant, je me suis investi dans l’enseignement de plusieurs des principales branches du droit public interne, notamment le droit constitutionnel et les droits administratifs général et spéciaux (droit administratif des biens, droit du contentieux administratif). Enseigner les droits et libertés (DLF, la dernière lettre renvoyant à leur fondamentalité) m’a conduit vers les droits privé, européen et onusien (occasionnellement à ceux d’Etats étrangers).

Pour ces travaux-dirigés, je suis intervenu dans toutes les années concernées, de la première année de Licence à celle de Master, sur deux sites différents (Grenoble, Valence) et dans le cursus droit-langues. J’ai également eu l’opportunité de m’exprimer très vite en Master 2 (« Histoire, théorie et pratique des Droits de l’Homme ») : pour un compte-rendu du colloque Défendre la cause des étrangers en justice, organisé le 15 novembre 2008 par le Groupe d’information et de soutien des immigré·e·s (Gisti ; 27 janv. suivant) ; dans le cadre du séminaire « Droit onusien et développement » (2 au 4 déc. 2009), pour une communication consacrée à la Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE).

Depuis la soutenance de ma thèse, en décembre 2017, je me suis consacré à l’enseignement à distance du droit administratif (L2 EAD), à des travaux-dirigés en DLF (L3) et à des interventions en Master 2, à propos de la garantie des droits et des laïcités. A leur renouvellement en 2019 s’ajoutera la co-animation d’un module en détention, sur les questions de genre.